Les écoles s’engagent !

La rencontre des enfants

d’ici et d’ailleurs

12 écoles du Sud-Ouest de la France sont partenaires du projet. Dans chacune des classes, des Landes aux Pyrénées-Orientales, en passant par le Lot-et-Garonne, le Lot, la Haute-Garonne, le Tarn-et-Garonne ou l’Aveyron, les enfants suivront le périple sur ce site. Ils pourront échanger avec le cyclo-voyageur et participer à la vie du projet.

Les enseignants s’engagent

Des fiches pédagogiques par pays vous seront proposées durant le périple. Les enfants pourront les compléter et les exploiter pour développer leurs connaissances, que ce soit en géographie, calcul, sciences, découverte des cultures, etc.

Le suivi de Jean-Louis BARRERE dans son périple à vélo de l’océan Atlantique jusqu’à  la Mer de Chine sera l’occasion pour les élèves de travailler dans différents domaines scolaires de façon concrète, de donner un autre sens à certains de leurs apprentissages, de les décentrer d’eux-mêmes pour s’ouvrir au monde, d’éveiller leur curiosité et de les amener à apprécier la différence culturelle dans toute sa richesse.

Une année entière à partager

Mai ou juin 2016 :

  •  Jean-Louis présente son parcours,  son matériel et décrit les projets humanitaires soutenus en faveur de l’enfance dans le monde. Lorsque l’occasion est donnée, un temps d’échange est aussi proposé aux parents.

Juillet à septembre 2016:

  • Durant les vacances, enseignants, enfants et parents pourront suivre le périple sur le site « avelopourlesenfantsdumonde.org », en particulier via une carte dynamique où l’on pourra suivre en direct le périple via une balise Internet qui accompagnera les voyageurs.

De septembre aux vacances de Noël 2016 :

  • Les classes suivront le périple sur le site Internet. Jean-Louis déposera des textes, photos et vidéos dédiés aux écoles participantes. Il relatera ses rencontres avec les enfants bénéficiaires des projets humanitaires.
  • Au fur et à mesure de son périple, il remplira des questionnaires qui permettront aux enfants de pouvoir travailler en classe sur des éléments concrets.
  • Des échanges par Skype seront proposés (sous réserve de connexion possible).
  • Les classes pourront déposer des productions (textes, dessins, photos, etc.) sur le site Internet et ainsi échanger avec les classes de leur région.
  • En option : les écoles pourront organiser de petits évènements (vente de gâteaux, loto, etc.) qui permettront de collecter des fonds pour soutenir les projets humanitaires (100% des dons seront reversés aux projets).

À partir de janvier 2017:

  •  Jean-Louis reviendra dans toutes les écoles pour rencontrer les enfants. Ces rencontres pourront être élargies aux parents.

Proposition de pistes de travail pour les classes

  • L’association « A vélo pour les enfants du monde » propose quelques pistes de travail autour de ce projet qui pourra être suivi sur ce site, alimenté régulièrement par le cyclo-voyageur. Les enfants y auront accès et pourront échanger, formuler des demandes, collecter des informations…

Découverte du monde:

  • l’espace : découvrir de façon concrète d’autres pays, d’autres cultures, d’autres modes de vie…
  • l’espace : appréhender un espace de plus en plus lointain qui se construit à l’échelle de notre temps quotidien…
  • l’espace : les milieux naturels (océan, plaine, montagne, forêt…) et leurs climats…
  • le temps : apprendre à se projeter, à différer une attente, un objectif (atteinte d’une destination en un certain nombre de jours, de semaines, de mois…)
  • le temps : histoire de la bicyclette (du grand bi à nos vélos modernes en position couchée…)
  • sciences technologiques : les moyens de transport dans le monde
  • sciences technologiques : la transmission du mouvement (engrenages…), le pédalier…

Éducation civique :

  • découvrir et apprécier la différence culturelle
  • coopérer dans un projet à but humanitaire (en s’inscrivant dans une action concrète de collecte de fonds…)

Langue :

  • faire un exposé (pour se présenter ou parler d’une de nos particularités culturelles)
  • formuler des questions

Mathématiques :

  • calculer des distances, des vitesses en lien avec le parcours de Jean-Louis BARRERE, classer des grands nombres (population de pays / ville / village…)
  • conversion de monnaies…

Arts :

  • collecter des motifs décoratifs typiques de certains pays
  • découvrir et expérimenter des recettes de cuisine traditionnelles d’autres régions / pays du monde…
  • dessiner des drapeaux
  • découvrir un artiste de chaque pays traversé

Musique, chant :

  • apprendre des chants du monde (rondes ou comptines)
  • découvrir des instruments de musique typiques de certains pays…

TICE (Technique de l’Information et de la Communication pour l’Enseignement) :

  • communiquer par le biais d’une webcam
  • utiliser un blog
  • écrire des messages via Internet

LVE (Langues Vivantes Étrangères):

  • découvrir des comptines en langue étrangère
  • connaître quelques mots essentiels de communication dans différentes langues (« bonjour », « s’il vous plaît », « merci », « au revoir », « je t’aime… »)

EPS :

  • jeux traditionnels : échanger sur les jeux de cour des enfants de différents pays (type marelles et autres jeux plus ou moins collectifs)
  • cyclisme à l’école (éducation routière…)

Liste des écoles participantes

dav

Ecole de Céret (66)

  • École de Saint-Julien-en-Born (Landes). Cette commune a été le point de départ symbolique du périple, de l’Atlantique, pour rallier la Mer de Chine, le 18 juin. Journée avec l’école le 17 juin avec une balade à vélo jusqu’à la plage de Contis.
  • École de Lavardac (Lot-et-Garonne). C’est l’école fréquentée dans son enfance par Jean-Louis.
  • École Teysseyre à Cahors (Lot). Ville où se situe le siège de l’association « A vélo pour les enfants du Monde ».
  • École de Pradines (Lot).
  • École Saint-Etienne à Cahors (Lot)
  • École de Saint-Michel de Cours (Lot)
  • École de Tour-de-Faure (Lot). Violaine Debelle, responsable du projet pédagogique au sein de l’association « A vélo pour les enfants du monde », enseigne dans cette école rurale.
  • École de Capdenac-Gare (Aveyron). Les petites filles de Jean-Louis, Juliette et Louise sont scolarisées dans cette école.
  • École de Molière (Tarn-et-Garonne). 
  • Ecole Paul-Bert dans le quartier Saint-Simon à Toulouse (Haute-Garonne)
  • École Pablo Picasso de Céret (Pyrénées-Orientales)
Aller à la barre d’outils